︎

LA RECHERCHE-CRÉATION : Une épistémologie du mystère

AURÉLIEN PEILLOUX



Parfois, il me semble que les artistes ont une capacité à poser des questions et à identifier des problèmes que les scientifiques n’osent pas aborder. Peut-être est-ce parce que les scientifiques ont besoin d’un contexte où la rigueur intellectuelle domine, là où les artistes ont moins de barrières initiales à l’exploration. Néanmoins, qu’un sujet soit abordé par les arts ou par la science, s’il concerne notre capacité à penser l’avenir, il est essentiel. Comme le mettent en avant Martin Seligman et ses collègues dans leur livre Homo prospectus, la spécificité de l’espèce humaine serait moins le langage ou la culture que sa capacité àenvisager le futur. Or, quoi de mieux que des récits pour nous aider à penser le monde de demain ?

Préface de François Taddei